CSI Doc Rock

reflexion

  • Petit traité sur l’utilisation des jeux en classe

    Alors voilà ! dans un tourbillon de bonnes intentions, pleine d’idées motivantes, me voilà confrontée lors d’une réunion à une vision de la pédagogie intraitable « Non mais c’est bon !  On ne va pas faire des jeux non plus ! » Ce à quoi je rétorque non nous n’allons pas » faire des jeux », nous allons « jouer » du latin classique jocare Nous allons badiner, nous recréer, imaginer…Dans une ambiance détendue et studieuse Nous allons utiliser les jeux de manière pedagogiqueeeee !!!! » (emphase sur la fin de la phrase )

    Lire la suite

  • Vers une définition critique de la littératie ou les enjeux citoyens de l'EMI

    En cette veille de vacances, il est temps de faire un petit peu de remue-méninges et de revenir sur les enjeux de l’enseignement de l’EMI et son inscription dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. A ce propos, j’ai été très désagréablement surprise du passage à l’as de l’EMI dans les programmes du lycée. Autant je voyais vraiment l’inscription de l’EMI en collège comme une avancée autant je suis extrêmement déçue en lycée … Ce sera l’affaire d’une autre discussion …

    Lire la suite

  • Projet #mini profs

    Cela fait un moment que ça me trotte dans la tête, de pratiquer non plus la classe inversée mais la pédagogie à l’envers, l ’idée étant non seulement de mettre l’élève en position de chercheur, mais aussi de communicateur. Cela peut se faire à différents niveaux: 

    Lire la suite

  • Mini chercheurs 2017

    Alors, il est venu le temps des grandes interrogations. En plus de l’organisation de rentrée qui consiste principalement en choisir son nouvel agenda et la couleur de mes crayons (je ferais un post sur mon organisation un peu plus tard), je me lance encore dans un grand remaniement pédagogique. C’est en effet un peu dommage car ça fait beaucoup de travail chaque année, mais en même temps, il me semble que le jour ou l’envie, l’enthousiasme n’est plus là, il y aura sans doute un grand vide.

    Il ne s’agit pas de jeter le bébé avec l’eau du bain, mais de revenir riche de mes expériences et de mes formations aux questionnements fondamentaux du métier de prof-doc : La question qui nous taraude tous et toutes jour et nuit sans doute, quel est le but de l’EMI ? Quels sont les objectifs que je souhaite voir atteindre par mes élèves  à la fin de l’année, voire du cursus collège ou lycée ? 

    F626acee2006ad3bc179cd549d9e0ce8 big picture calvin and hobbes

    Lire la suite

  • Les missions documentaires ou réfléchir à un parcours pédagogique en EMI

    Déformation professionnelle oblige, je suis connue pour utiliser de nombreux documents supports pour mes cours (reviendrais-je sur le fait que je n’ai pas de cahier????). En ayant réfléchi sur le scénario sur les scénarios pédagogiques, j'en suis venu à structurer mes séquences comme un parcours d'aventure, j'utilise facilement la métaphore de la chasse au trésor pour parler de recherche documentaire. Je fais également ma propre recette en saupoudrant un peu de classe inversée, un peu de frontal (pour bien expliquer les consignes) et beaucoup de pédagogie active.  Voici donc un aperçu des différentes étapes :

    Carte au tresor pirate

    Lire la suite

  • L’iceberg de Wikipédia : profondeur et stratégies de recherche documentaire.

    Actuellement en train de travailler dans le cadre du Curriculum d’EMI  (lien) sur la typologie des sources et l’élaboration d’une cartographie des sources en 4eme, je suis confrontée à chacun de mes cours à des questionnements sur Wikipédia (certains innocents, d’autres pour faire polémique et perdre du temps, j’en ai bien conscience) 

    Pour ou contre ? Je me pose vraiment la question. Il ne s’agit pas tant de l’utilisation de Wikipédia car un peu d’honnêteté ! Je suis la première  à y recourir dans un but informatif basique (on me demande de travailler sur un sujet dans le cadre d’un cours, mon premier réflexe parcourir l’article de Wikipédia). Je e pars d’ailleurs du principe Découvrir le sujet Tous les coups sont permis !

    Il s'agit plus des questions que je me pose sur la recherche d'information. Wikipédia n'est qu'un symptome de mes interrogations.

    66850206 iceberg wallpapers

    Lire la suite

  • Gamification, storytelling et motivation: la pédagogie du chocolat?

    J’ai une capacité que je déplore parfois de ne pas voir chez certains de mes collègues : je me rappelle l’ado que j’étais (rebelle et métal), je me rappelle de mes sensations en classe, je me rappelle de certains cours qui m’ont vraiment lassé des souvenirs de bonheur (j’ai toujours adoré apprendre !)

    Lors de ma première année de prof-doc, cette pensée me réveillait la nuit : Qu’aurais-je pense de moi ? Si j’étais l’élevé de 5eme ou de seconde et que par un concours de circonstances fortuits et magiques, je « m’avais en cours ! » Je ne suis pas sure maintenant de vouloir avoir la réponse. Je devais être très stressée au début de ma carrière, mais on ne peut pas m’enlever que je n’ai jamais été motivée (Avec le recul, cela pouvait parfois frôler l’inconscience ! un clue do géant au CDI avec assassinat de prof et interventions de l’administration, des concours lecture seule contre vents et marées, des sélections cinématographiques allant de Tarantino à Battle Royale !)

    Enhanced buzz 26142 1312650800 17

    Moi, élève de seconde... (Tatoos ephémères pour ne pas me faire renier par mon grand-père..)

    Lire la suite

  • Gamification et métacognition: les tests de personnalités en EMI

    Depuis l’an dernier, afin de lancer une activité ou de raviver les intérêts durant une séquence, j’ai choisi de travailler avec des tests de personnalité en rapport avec la culture populaire.

    Loin d’être un exercice scientifique, c’est plutôt une petite pause détente, mais qui permet souvent de soulever des problématiques très intéressantes et de créer un véritable échange avec les élèves.

    Cette idée m’est venue après la visite d’une exposition à Chicago sur les smart city ou l’on me demandait de faire un test sur iPad pour trouver mon profil numérique  (Je suis un social butterfly !)

    Img 8215

    A partir de là, j’ai commencé l’an dernier à travailler la connaissance de soi, le climat scolaire, ce que dans mon école nous regroupons sous le mot Well being qui s’avère très difficile a traduire (cela se rapproche des Parcours santé, mais avec une dimension bien être à l’école qui m’intéresse plus particulièrement)

    En travaillant l’an dernier sur les profils d’apprentissage et les intelligences multiples sur le niveau 5eme, j’avais découvert une véritable analogie entre la théorie des intelligences multiples d’Howard GARDNER et la saga Divergente de Veronica Roth (Si cela vous intéresse Les intelligences multiples au Centre de Documentation)

     

    Lire la suite

  • Evaluer par compétences en EMI (ou les pieds dans le plat)

     L’approche interrogative et la démarche de projet font partie de mon enseignement de l’Education aux Médias.

    Au-delà de la simple dévotion a l’autel de l’esprit critique, je me suis vite retrouvé confronté à la question non seulement de l’évaluation et du suivi. Bien sur une possibilité lors des travaux interdisciplinaires est de « noter » la restitution en relation (ou non) avec les enseignants en utilisant une grille d’évaluation chiffrée, ce que j’appelle l’évaluation co disciplinaire dans la mesure où deux enseignants évaluent ,non pas chacun une partie du projet, même si certains points du barème concernent parfois plus l’un ou l’autre des enseignants, mais opérent une évaluation conjointe ( ce qui impose de s'asseoir ensemble à un moment. si, si, si, si...)et chacun apporte sa spécialisation au niveau disciplinaire et transversal.

    Lire la suite

  • Méthode, méthodologie et incertitudes

    Suite à de nombreuses discussions avec mon prof de philo préféré @mboninsavoye , je me retrouve à corriger tous mes supports de cours pour « intégrer de l’incertitude » selon les analyses d’Edgar Morin. Les sept savoirs nécessaires à l’education du futur

    J’avais déjà remis en cause certains de mes postulats a la lecture des articles d’Anne Cordier, mais je restais sceptique : comment leur apprendre à chercher sans donner d’indications ? Je n’ai pas su faire une recherche documentaire effective avant mon arrivée à l’université. Mes collègues viennent souvent me dire que les élevés ne savent pas chercher, et à chaque fois, je m’interroge : « A quel moment dans leur cursus leur apprend-on vraiment à chercher ? » (A part quand je séquestre les classes au Centre de Doc avec la complicité d’enseignants machiavéliques)

    Sherlock

    Il me semble que tout est une question de dosage. Lors d’une formation à destination des enlignas de primaire j’avais essayé de travailler sur la notion de guidage. Les compétences en recherche, ça se construit progressivement

    Lire la suite

  • Education aux Medias et à l’Information : mes choix de prof-doc en 2016

    Professionnalisme oblige, je me tiens au courant des évolutions, thèses et synthèse autour de l’EMI. Mais aussi cela m’intéresse dans le sens ou travailler autour des connaissances et de leurs moyens d’accès c’est plus que de la simple " éducation à", ce sont les clefs pour donner acces a ce temple du Savoir avec un grand S (le savoir regroupant pour moi l’ensemble des philosophes grecs jusqu'a la liste alphabetique des planètes de Starwars)

     Je pense que l’intégration d’une rubrique éducation aux Medias et à l’information au sein des programmes est un petit pas pour les documentalistes, mais un grand pas pour la formation de nos élèves. Il ne s’agit pas de se lancer dans une danse de joie effrénée mais bien de prendre conscience que la formation info-documentaire a sa place dans la formation des adultes de demain.

    Je me lance personnellement dans la grande mise en  place d’un curriculum d’EMI avec compétences évaluations, innovations pédagogiques et tout le toutim, mais je me trouvais un peu gênée aux entournures, il me semble que L’EMI à travers les 3 objectifs présentés dans les programmes de cycle 4 n’englobait pas l’intégralité des objectifs que je souhaitais pour mes élevés.

    1. une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIe siècle.

    2. une maîtrise progressive de sa démarche d’information, de documentation 

    3. un accès à un usage sûr, légal et éthique des possibilités de publication et de diffusion

    La lecture de l’article d’Anne Cordier sur l’enseignement de l’incertitude m’a également dérangé, m’a fait m’interroger sur mes pratiques pédagogiques.

    Lire la suite

  • L’environnement d’Apprentissage en EMI

    A l’heure des théories de la pédagogie positive et du connexionnisme, il semble plus qu’important de prendre en compte le contexte des apprentissages, de faire prendre conscience aux élèves que les conditions de leurs performances passent d’abord par l’environnement dans lequel ils construisent leurs connaissances et compétences.

    Un des axes de travail pour cette année scolaire tourne autour de la culture personnelle et humaniste. Deux niveaux

    • L’espace d’apprentissage défini par le groupe classe
    • Le profil d’apprentissage qui [rend en compte nos aptitudes et notre manière d’apprendre. Si j’ai été une bonne « élève », c’est [parce que je me connaissais et j’avais intégré les codes scolaires de l’apprentissage.

    Le travail autour des environnements personnels d’apprentissage dans le cadre du MOOC Medias m’a permis de me replonger dans mes propres réflexions sur le « comment j’apprends ? » J’ai ainsi été intéressée par les EPA d’autres personnes qui intègrent des rubriques comme « Je me forme » puis «  je forme », ce que je n’avais pas pris en compte jusque-là.

    Je me suis ensuite interrogée sur la transposition de cet EPA pour mes élèves en prenant le cadre de la formation dispensée aux 6èmes Epa eleve

    Lire la suite

  • De l’importance des centres de doc pour la question du climat scolaire : le réveil de la Force

    Le « maux » à la mode, c’est de parler du climat scolaire. Sur le principe, cela me semble un axe très prometteur pour l’évolution des pratiques et l’adaptation des enseignements, mais d’un autre cote en y réfléchissant bien, il me semble que ça n’est pas non plus comme si on venait de découvrir le sabre laser. Et il me semble qu’à la suite du [prof doc à la poursuite de l’EMI perdu, le Centre de Doc a une part essentiel au sein d’un établissement dans la formation d’un élevé. Le CDI au cœur de l’établissement était l’un des thèmes de travail lors de mon année de CAPES. Peut-être que cette omission vient de la possibilité d’une généralisation abusive

    Oui, mais le Centre de Doc n’est pas ouvert dans tous les établissements,

    Oui, Mais la venue des élevés dépend de tas de paramètres…

    Pourtant, dans chaque bahut ou je suis arrivé, je n’ai jamais eu de problème de fréquentation du Centre de Doc, le lieu est  certes souvent liée à une personne pou à une équipe qui le fait vivre, cependant le rôle qu’il joue dans la vie quotidienne de nos élevés doit au minimum faire l’objet d’une réflexion. On parle des élèves en cours, mais où sont-ils quand ils ne sont pas avec un prof dans une matière mais pourtant présents 40 heures dans leur établissement.

    Une yoda

    Lire la suite

  • Mes meilleurs ennemis  Google et Wikipedia

     Réflexion critique sur mes habitudes de recherche sur Internet

    Hélas, hélas, hélas…Le numérique fera de moi une schizophrène, je me rends parfaitement compte des écarts qui coexistent dans mon discours théorique et ma pratique réelle. Voici quelques réflexions pour essayer d’être en paix avec moi-même

    • J’enseigne le recul critique et j’adore errer de sites en sites me retrouver à lire l’info les plus invraisemblables, et parfois me retrouver à devoir m’auto raisonner après par exemple avoir lu un enquête très sérieuse sur l’existence de Bigfoot A découvrir ici

    Perspectives : Je suis une adulte, je suis capable de prendre du recul et de ne pas confondre l’intéressant (Big Foot) et l’important. Néanmoins, je pense que c’est constructif parfois de se retrouver dans les chaussures de l’autre, ici un adolescent devant Internet. Comment leur apprendre à chercher et surtout comment leur apprendre à agir dans différents contextes : la recherche organisée sera différente de  la promenade virtuelle. L’un ne l’emporte pas sur l’autre, mais il s’agit d’expliquer l’usage d’une pratique dans un cade particulier.. De même, un enfant qui surfe beaucoup sur Internet et passe du temps devant un ordinateur, n’a pas forcement des réflexes info-documentaires établis.

    Lire la suite

  • Réflexions: Encore les concours lecture!!!

     

    Marcel ProustLe Temps retrouvé : « Tel nom lu dans un livre autrefois, contient entre ses syllabes le vent rapide et le soleil brillant qu'il faisait quand nous le lisions. »

    Un triple quinquennat de CDI…Et je m’interroge toujours ! Je me rappelle de mon premier Centre de Doc quand après une réunion de district je me suis laissé convaincre de m’engager dans un concours lecture 5 livres autour de l’enfance Des questionnaires de lecture en Lycée professionnel… Et là, entre passion et désespoir, j’ai moi-même crée une machine infernale. Un concours lecture par niveau du CE2 a la classe de première Trois classes sur un même niveau à convaincre, encourager, motiver… Autant de professeurs auprès desquels se justifier….Les élevés qui bougonnent, les parents peu convaincus…

    Et bien je ne la lâche pas ma machine infernale Je m’y accroche avec l’énergie du désespoir, non pas parce que je n’y crois plus. Peut être au contraire que je suis la dernière à y croire…J’ai failli abandonner l’an dernier et puis j’ai réfléchi Trop de travail, on se le partage entre collègues La lecture n’est pas que l’affaire du Centre de Doc…Un peu de lassitude oui sans doute, on se renouvelle J’écoute mes collègues profs de français, j’écoute mes élevés, j’écoute le net qui regorge de nouvelles idées. Je le sais j’adore les jeux lectures et puis ça n’est pas vrai Les enfants adorent aussi. Quand je dégaine les livres, je vois leurs yeux s’allumer. C’est tenir la distance qui est le plus compliqué, s’investir régulièrement, lire tranquillement et non pas essayer de finir absolument le livre deux heures avant notre rencontre.

    Lire la suite

  • Se remettre en question

    Entre lectures sur les nouvelles pédagogies, émissions podcasts culturelles, applications de curation de contenus, je me noie un peu parfois sous les idées et les thématiques et les expéreinces que je souhaite mettre en place et partager. Néanmoins, cela permet parfois une chose ,dont on manque cruellement, le recul sur ses propres pratiques, de voir toutes les choses qui focntionnent bien au lieu de se focaliser sur celles qui pourraient mieux fonctionner.

    Hélas, mon Centre de Doc n'est pas parfait! Hélas, l'exigence que je m'impose n'est pas toujours partagé par les gens qui m'entourent! Hélas! Hélas! Trois fois Hélas!

    Je pense cependant que c'est cela qui me fait continuer, parce que sans obstacles, la victoire a un gout surranée.

    Je pense toujours à demain en me demandnt quelles aventures m'attendent...

    Voici donc pour vous encourager et vous ouvrir aussi de nouveaux horizons une selection 20 sites qui donnent envie d'apprendre, car je pense que pour bien enseigner, il faut soi-meme etre toujours en train d'apprendre de nouvelles choses. 

    Une trés bonne expérience que j'ai suivi l'an dernier : Le MOOC DIY EMI

    Flyer

    Pour accéder à la plateforme Ici

    J'ai beaucoup aimé cette expérience de partage et d'échange qui m'a permis de me mettre à jour et d'échanger sur de nouvelles expériences pédagogiques autour de la mise en place de l'EMI.

    Le MOOC Ma pédagogie à la sauce Web est également super interessant, plus orienté sur les outils du web, mais également très riche en contenu et échanges.

    Les MOOC pour s'ouvrir et s'aérer... N'hésitez plus!

     

  • Sac de voyage: Google, un ami bien etrange

     

    Sans sombrer dans le pessimisme et la techno phobie primaire, me voici cependant avec le livre de Pascal Perri dans les mains. Il ne s'agit pas du tout de condamner Google ou une des grandes enseignes de la GAFA (Google, Apple, facebook, Amazon un très bon article ici )mais de me rendre compte des enjeux derrière ce "changement de monde" comme l'appelle Michel Serres, cette fameuse "Révolution numérique" qui relève a la fois d'une révolution numérique mais également d’une transformation de notre perception du monde.

    Lire la suite