CSI Doc Rock

MOOC Ma pédagogie à la sauce web ou la théorie du chaos Les outils de présentation/ L’évolution du web

L’utilisation de l’informatique et notamment des outils du web est à la fois fascinante (mon cote geekette parle !) et chronophage. En plus du cote perfectionniste, je pense que le MOOC m’a permis de mettre le doigt sur une des particularités de l’utilisation des outils informatiques et autres apps.

Il existe une profusion d’outils et quand je dis une profusion, j’en découvre chaque jour des nouveaux. Or la particularité de tous ces outils qui a la base ont été conçus par des gens comme vous et moi (enfin presque…) C’est que chaque outil répond à un besoin. Le MOOC MPSW présente d’ailleurs une typologie des différents besoins : présenter, compiler, classer…

Or je collectionne les liste qui elles-mêmes collectionnent des listes de sites, d’applications. Quand on me dit qu’à cause d’Internet et des nouvelles technologies, je n’ai plus de mémoire, je pense que cela n’est pas vrai Je reviens à ma mémoire primordiale Ou se trouve le beurre dans le frigo ? Ou ai-je rangé ce quartier de mammouth dans le garde-manger de ma grotte ?

Et je m’aperçois que depuis mes quelques années de manipulation des outils numériques, en bon « digital migrant », je suis obligé de développer des capacités que je n’utilisais certainement pas ou différemment à la fac (Mais où ai-je rangé cet article sur l’enfer et le froid sur Bernanos ?) non p[as seulement celles de se souvenir des différentes sources que j’utilise, mais celles de me rappeler les différents outils que j’ai la possibilité d’utiliser puis et c’est là ce qui m’interpelle de faire entrer en compte le critère de l’efficience. Quel est le support, l’outil le plus adapté par rapport au message que je veux faire passer ?

En plus des connaissances et compétences que je pense construire avec mes élèves, me voici donc en train de remettre en cause (et cela est à la base une très bonne chose…) par le choix même de tel ou tel outil pour bâtir mon cours l’entièreté de mon approche pédagogique.

Et me voici en plein doute métaphysique. Et si le papillon qui bat de l’aile a Pékin allait déclencher un cyclone sur la cote américaine. Petites causes, grands effets… La théorie du chaos n’est pas loin …

Theorie chaos

Cela peut parfois créer un sentiment de vertige si chacun de mes choix entraine des conséquences incroyables En même temps, je pense que le choix d’utiliser le web et les outils numériques n’est pas seulement un acte technique, mais aussi un choix ontologique qui remet en cause notre façon de voir le monde et donc notre métier, notre manière d’enseigner…

Je suis actuellement en train de réfléchir sur une façon de présenter l’évolution du web depuis sa naissance. Chaque outil contient en lui sa propre démarche pédagogique. Est-ce que je vais choisir de présenter aux élèves :

-une infographie ? Forme fixe et efficace Quelle attitude pédagogique avec les élèves dans ce cas ? Lecture, analyse, prise de notes ???

-une présentation type PowerPoint ou prezi ? Quel acte pédagogique ? Documents à remplir, dévoilement progressif ??

-une carte mentale ? A compléter ensemble ou à travailler avec mise en commun à la fin ?

Pour conclure, je m’aperçois que le temps que je consacre à l’emploi du numérique n’est pas une conséquence de mes habiletés techniques (Je tape désormais plus vite que je n’écris) ou des problèmes (Je suis hyper connecté et n’ai plus peur de tout débrancher sous peine que mon ordinateur va exploser), mais bien de me reposer à chaque fois la question de la pertinence de mon utilisation. Je sais que cela est consommateur de temps, mais en même temps je me dis que si j’arrive moi-même à maintenir ma curiosité, à explorer et découvrir, n’est-ce pas ce que je souhaite transmettre à mes élèves ?

Le plus drôle, c’est que je suis actuellement à la recherche d’un outil qui me permettrait de présenter les outils de présentation de la façon la plus efficace possible…

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !