CSI Doc Rock

La tentation de la liste ou l’estampille royale du profdoc

Oui le confinement n’est pas toujours une bonne chose pour l’équilibre mental Je regarde beaucoup trop de documentaires sur Louis XIV …. Et il me vient des envies de royauté ! Néanmoins, je voulais revenir sur une maladie contagieuse chez les profs/profdocs, ce que nous pouvons nommés le «syndrome de la liste « 

Faire des listes de ressources, des padlets gigantesques, des pages web imbriquées est un véritable sacerdoce, une tentation bien présente !  Et je suis la première à me cataloguer « infomaniac »

Néanmoins comme en toutes choses, le mieux est l’ennemi du bien Il ne s’agit pas de détourner le regard a chaque fois que l’on trouve une nouvelle info ou une ressource inédite mais bien de lui donner une valeur supplémentaire, une plus-value, une estampille.

Un gage de qualite

 

On peut ainsi s’inspirer du modèle SAMR pour évaluer une ressource et la possibilité de sa mise a disposition

Substitution Est-ce que cette ressource peut remplacer autre chose ?

Augmentation Est-ce qu’elle répond a un besoin, une demande ?

Modification Est-ce qu’elle peut changer l’approche pédagogique ?

Redéfinition Est-ce qu’elle peut apporter de la nouveauté, un nouveau traitement, un nouveau projet ?

On s’arrête souvent aux deux premières questions mais une ressource ne trouvera d’intérêt pour les profs que si elle s’inscrit dans le domaine de l’intérêt pédagogique et personne.
Je retombe sur les critères d’analyse que je bassine à mes étudiants pour la sélection des informations de type news Est-ce que c’est nouveau ? Est-ce que c’est important ?

Untitled 80

L’estampille du Centre de Doc est quelque chose qui se travaille!! Il ne s’agit pas de balancer sa liste et d’attendre. Ça se construit, ça se bâtit comme une réputation, un gage de qualité. On tombera parfois a cote avec des suggestions qui feront des flops mais si on accompagne les ressources de possibilités pédagogiques, ça donne tout de suite une approche différente et un véritable contenu. Je parle en connaissance de causes pour avoir foncé dans le mur à plusieurs reprises. Revenir à l’essentiel, et peut-être aussi accepter une petite leçon d’humilité... Personne n’est irremplaçable et un prof impliqué est tout à fait capable de chercher des ressources par lui-même… Mon estampille doit être gage de qualité et utilisée avec parcimonie (Même si ça fait un peu pub pour un produit du terroir !) Plutôt que de chercher l’exhaustivité, cherchons la qualité et surtout gagnons en influence : Les ressources à destination des élèves n’auront de sens que si elles sont travaillées et relayées par les enseignants et les ressources pour les enseignants se doivent d’être efficaces et accessibles. Par la suite, cette réputation nous permet de devenir « influenceurs directs » Mais un lien de confiance doit s’établir ! Rien ne fait chaud au petit cœur d’un profdoc que d’entendre "Ah ben si tu dis que c’est bien, je me lance…"

Les coups de pub, les jolis visuels sont aussi une autre accroche ! Ainsi j’ai beaucoup aimé les visuels des Instants culture de Diana EBEL @LaGrenouille69 

 

(Bon OK j’avais déjà des Instants Docs et Philos donc ça touche une corde sensible ! ) Mais il s'agit aussi d'un aspect à prendre en compte C'est quand meme plus attrayant qu'une longue liste de liens... Je concocte aussi d'autres idées et exemples pour nous inspirer !

Pour conclure, ce n’est pas tant la liste qui doit nous importer, mais la critique, la recommandation, la valeur humaine qu’on va y ajouter, la petite touche de bonne humeur et de désir, l’estampille magique du profdoc !!!!

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !