CSI Doc Rock

Projet EMI Parcours de culture numérique Etape 1

Voici une première ébauche d'un projet que je souhaiterais intégrer en classe de 5eme et de 4eme dans un Parcours de Formation à la culture numérique.

J'ai cette année travaillé en classe de 6eme sur la base d'une heure hebdomadaire en Education à l'nformation et aux Médias. J'ai choisi de chercher à banaliser une recherche d'information éclairée en utilisant différents outils numérique et d'aborder la question de la presse ecrite.

J'ai un public d'élèves hyperconnectés à la pointe de la technologie avec les nouveaux gadgets existants, mais en même temps, j'ai constaté un certain manque de recul par rapport au numérique.

Le problème des "digital natives" : J'entands régulièrement des complaintes d'autres enseigannats ou de parents qui exultent "Ils ne savent pas chercher!". Cette génération née le portable à la main est d'autant plus démunie que l'on considère qu'ayant l'habileté technique, ils vont également avoir des habiletés critiques par rapport à leur prtique de la technologie, ce qui n'est pas le cas du tout.

Les zones d'ombres du numérique: Suite à la visite dans notre école d'une conférencière parlant des "dangers d'Internet", nous avons réinvesti les thèmes abordés sous forme de cartes mentales.

Dsc07389 Dsc07402 Dsc07394 Dsc07391

A partir de ce travail et d'une discussion, des questions voire des confessions concernant une banalisation des pratiques autour des médias sociaux ont émergés (Compte Facebook dès le CE2, cumul de 500 amis dont des adlutes pour des élèves de sixièmes, Harponnage par d'autres eleves des classes envoyant des mails à la chaine) Cela a soulevé un questionnement certain de la part des équipes de l'école.

Un autre projet menédans le cadre de l'enseignement d'exploration LIttérature et médias en 2nde, ou je suis intervenue pour donner des codes et décrypter les médias aujourd'hui a également suscité des réactions de la part des élèves, mais je ne suis aps sur que cela change leurs pratiques d'utilisations ancrées. Il me semble qu'il convient donc d'aborder cette question au plus tôt dans le cursus scolaire.

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !