CSI Doc Rock

Petite thérapie pour prof doc : le serment des anonymes

Je vous propose aujourd’hui la création du serment des prof-doc anonymes « Donnez-moi la force de changer ce qui peut l’être et d’accepter ce qui ne peut pas »

3fed07bafe451f3619a7084a5d654f0b

Commençons par faire bouger les choses : le fait de perdre 1 an de ma vie en une semaine entre l’ulcère des manuels scolaires, la présentation du Centre de Doc pour les professeurs, puis les parents, puis les élèves, la rédaction du projet de politique documentaire pour l’année à venir sa présentation au principal et principal adjoint, enfin bref hier j’ai failli entonner l’International à la fin d’une discussion avec un nouveau prof qui me regarde en me disant « Mais tu as des cours ? tu es prof ? Je croyais que tu travaillais à la bibliothèque ? (c’est la lutte finale !!!!) »

 Mais les choses changent !!!! J’ai désormais une heure dédiée d’EMI avec TOUTES les classes tous les 15 jours, une classe media en 2nde et une participation active aux EPI et TPE (Mon nom apparait même dans les carnets de correspondance des élèves sous la rubrique professeur !)

Ce qui ne change pas et que je dois accepter car malgré tous mes efforts d’organisation, certains évènements irréductibles résistent encore et toujours malgré mes efforts désespérés :

On me demande parfois dans mon cercle de collègues-amis profs pourquoi j’ai toujours un sentiment d’infériorité ou un manque de confiance en moi par rapport à la façon dont les gens me voient, ce qui me pousse parfois à m’énerver pour des évènements insignifiants mais c’est le principe d’Archimède Rajoute moi un canard en plastique et la baignoire déborde.

Donc cette semaine j’ai eu à affronter : l’explication pour la douzième fois que nous n’avions pas pu renouveler tous les manuels de tous les niveaux suite à la réforme des collèges, le fait que la photocopieuse qui sert d’imprimante peut parfois manquer de papier (« Ca n’imprime pas !!! » Ado qui piétine et tape sur la susdite photocopieuse à 7 :45 du mat’), la surprise le jour de la rentrée après avoir passé deux jours à ranger le Centre de Doc pour accueillir les élevés de trouver un chariot de vieux livres et de poubelles (oui, de poubelles) devant mon bureau (Commentaire du prof coupable : « Il faut bien qu’on range nos salles ! »)

Je crois que le Mahatma Gandhi n’aurait cette semaine, rien à me reprocher car j’ai vraiment essayé de garder mon calme et de ne pas m’énerver car c’est mauvais pour moi et pour les autres…(D’après certaines personnes de mon entourage bien intentionnées à mon égard !)

J’ai quand même failli craquer hier quand je me suis aperçue que j’avais rempli mon agenda pour toute l’année avec les mauvaises heures de TPE. Bon j’avoue… Baisse de tension

Rome ne s’est pas construit en un jour, la position de prof-doc non plus…

Je souhaite continuer sur cette voie cette année, je suis vraiment heureuse de rentrer et de retrouver les élèves, de nouveaux défis, de nouvelles aventures…

En espérant juste que vous ne me trouverez pas dans les semaines qui viennent en train de jouer de la lyre devant un Centre de Doc en flammes !

Images 1

PS : Ami prof-doc, twittes si tu te reconnais…

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !